Possible souper en amoureux

Est-ce que tu te mets de la pression pour planifier une Saint-Valentin parfaite pour toi et la personne significative dans ta vie ? Je te pose la question parce que chaque année je suis toujours étonnée de l’énergie que les gens déploient à faire de cette journée, de cette date précise, le moment le plus romantiquement parfait de l’année. Comme si les 364 autres carrés sur le calendrier étaient indigne de recevoir la même dose d’amour ou de sexy que le fameux 14 février.

Qu’est-ce qui arrive si tu te chicanes avec ta douce moitié cette journée-là ? Tu respectes ta réservation au resto et tu dépenses pour un tête-à-tête froid et tendu ? Si l’amour dans ta vie est à l’extérieur de la ville pour le travail ? Tu passes la soirée en pyjama mou sur le divan devant une comédie romantique, la larme à l’œil ? Si tu es célibataire ? Tu envies les autres autour de toi en te disant qu’avec de la chance tu auras quelqu’un avec qui te faire des câlins l’an prochain ? Je suis juste curieuse de savoir. Internet et les émissions de radio débordent des meilleures ou des pires histoires de Saint-Valentin dans les jours entourant le 14 février. C’est donc dire à quel point c’est une date importante pour un grand nombre de gens. C’est fou comment on peut arriver collectivement à donner autant de pouvoir à un chiffre.

Moi, je suis une rebelle de la date en général. Ma vie est remplie de toute sortes de projets et d’imprévus. J’ai appris il y a très longtemps que c’est presque impossible d’être libre de célébrer toutes les occasions spéciales dans une année, au moment où elles se produisent. J’aime fêter souvent et n’importe quand, et je n’ai jamais envie d’attendre d’en avoir la permission sociale. Surtout pour l’amour ! Je pense qu’il faut se le dire souvent, de toute sortes de façons et surtout pas en achetant tout ce qu’on veut nous faire croire nécessaire pour le démontrer. Pour moi, c’est la Saint-Valentin chaque fois que je peux flâner en amoureux un dimanche matin avec un café aromatisé. Chaque fois qu’on prend la route pour un bon moment et qu’on jase dans l’auto en refaisant le monde. Quand on partage un fou rire à propos de rien. Quand on est assis côte à côte avec rien à se dire mais qu’on se sent bien.

coeurs

J’ai envie de te partager l’histoire vraie de ma Saint-Valentin 2000. Il faisait une tempête de neige épouvantable. J’étais dans ma voiture quelque part entre Granby et Trois-Rivières et je ne voyais ni ciel ni terre. À la radio, que des chansons romantiques et des histoires de premiers rendez-vous, de cadeaux d’amoureux, de meilleurs restaurants pour un tête-à-tête. De mon côté, j’étais en train de faire deux heures de voiture pour une rencontre très spéciale. Je rejoignais ma sœur à l’hôpital pour assister à la naissance de mon deuxième neveu, celui qui ferait de moi une marraine. J’étais célibataire à ce moment, mais je savais que même en couple, il n’y avait aucun autre endroit au monde où j’aurais voulu être.

Et j’ai commencé à fréquenter l’homme de ma vie quelques semaines plus tard. Notre premier souper officiel s’est déroulé le 23 mars. Pendant des années par la suite, nous avons pris l’habitude de célébrer notre Saint-Valentin en mars, laissant la date du 14 février à mon neveu. Le gros avantage ? Il n’y avait jamais de file devant les bons restaurants et on pouvait faire l’activité de notre choix en toute quiétude peu importe l’endroit. Je parle au passé car avec l’arrivée de nos enfants nous avons tranquillement mis ce moment de côté. Et tu sais quoi ? Rien de grave ne nous est arrivé. Aucune malchance, aucun mauvais sort jeté par l’esprit de Valentin. Nous avons continué de nous aimer, d’avancer, de bâtir notre vie semaine après semaine, année après année.

Mais je vais me confesser.

Pendant que j’écrivais ce texte, je me suis laissée aller à jeter un œil au calendrier familial. Il y avait une case vide un certain jour de mars. Et j’ai osé.

Même si je sais qu’une date ou l’autre ce n’est pas la fin du monde.

Quatre mots figurent maintenant au 23 mars.

Possible souper en amoureux.

Des fois que…

2 réflexions sur “Possible souper en amoureux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s